L’innovation pédagogique

Voici ma présentation hier soir à Moncton pour l’ouverture du colloque de l’ACDEAULF.

Résumé : Les médias sociaux, la dissémination du travail et l’information illimitée modifient nos relations en milieu de travail. Nous sommes désormais capables d’entrer en communication avec n’importe qui et n’importe où, et de trouver pratiquement toute l’information que nous recherchons. Les hyperliens réduisent à néant les hiérarchies, rendant superflues de nombreuses pratiques de l’éducation industriel.
Pourtant, nous nous accrochons aux méthodes traditionnelles d’évaluation du travail. Les compétences professionnelles étaient fondées sur des tâches stables et mesurables. Les cours sont le vestige d’une époque où l’information était peu abondante et les relations limitées. L’avenir du travail réside dans l’intégration de l’apprentissage et des méthodes de travail. L’avenir, c’est apprendre à travailler plus intelligemment.